Chaque année, plus de 6,5 millions de touristes venus des quatre coins de la planète posent leurs valises en Afrique du Sud pour découvrir son riche patrimoine historique et pour explorer ses innombrables réserves et parcs naturels. Les safaris en Afrique du Sud, à travers les paysages contrastés du territoire sud-africain sont très plébiscités, mais faute d’organisation, beaucoup rentrent déçus.

C’est précisément la raison pour laquelle nous avons préparé ce petit guide : pour vous éviter quelques désagréments et vous aider à préparer le safari Afrique du Sud idéal…

 

po1

 

Les prérequis pour un safari Afrique du Sud

Comme partout ailleurs, des lois, des réglementations et des normes régissent les conditions d’entrée sur le sol sud-africain. Chaque étranger qui souhaite séjourner en Afrique du Sud doit de ce fait les connaître et les respecter.

 

Formalités administratives

Les voyageurs doivent disposer de passeports valides et d’un billet pour un vol international retour. Les ressortissants du Canada, de la France, de la Belgique et de la Suisse n’ont pas besoin de faire une demande VISA pour un séjour inférieur à 90 jours. D’autres pays du continent africain, à savoir le Lesotho, le Botswana et le Swaziland bénéficient également de cette dispense.

Pour les enfants mineurs en particulier, un acte de naissance est requis. Selon les cas (enfant mineur non accompagné, parent seul avec un enfant, parent non biologique avec un enfant mineur, etc.), d’autres documents peuvent être réclamés par les autorités. Le plus simple étant de se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade de votre pays.

Précautions sanitaires à prendre

L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus sûrs du continent sur le plan infectieux et de manière générale, les risques sanitaires sont faibles. Si se faire vacciner n’est pas obligatoire, il reste recommandé de prendre un vaccin « universel » (diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B), par précaution.

La seule maladie à craindre réellement est le paludisme, surtout si votre itinéraire inclut un passage dans une zone à risque. Il existe néanmoins des mesures préventives : traitements préventifs au Malarone ou doxycycline, et protection contre les moustiques (vêtements à manches longues, répulsifs, etc.) une fois sur place. Dans tous les cas, pensez à emporter un carnet de santé à jour.

Quelques détails à connaître

Ceux qui optent pour un safari en Afrique du Sud s’attendent certainement à parcourir les paysages majestueux du pays pour voir de très près la faune. Une entreprise pourtant impossible sans le recours à un guide local connaissant les lieux comme sa poche. En effet, n’en déplaise à ceux qui prônent les voyages 100% liberté, un safari sur le sol sud-africain est parsemé d’embuches auxquelles un voyageur non avisé ne saurait parer.

Entre les routes secondaires, les pistes sinueuses, un territoire immense où il est facile de se perdre, et les animaux féroces, le danger est latent. Autrement dit, se laisser tout simplement surprendre par l’inconnu n’est pas la meilleure idée. Pour votre sécurité, prenez contact avec un guide local ou mieux, confiez l’organisation du voyage à une agence spécialisée comme Planet Ride.

 

Programme safari en Afrique du Sud : que mettre dans sa valise ?

Le safari en Afrique du Sud est une expédition où la vitesse, la chaleur, le vent, la pluie, la boue, le sable, ou encore les moustiques…, font partie intégrante de l’aventure. Autrement dit, pour que le périple ne devienne pas un supplice, il faut emmener avec soi le trousseau adapté.

 

po5

 

Inscription Newsletter Planet Ride

 

Vêtements nécessaires pour un voyage 4×4 en Afrique du Sud

Les T-shirts, les chemises en lin et le maillot de bain sont indispensables lorsqu’on voyage en Afrique du Sud, car les après-midi sont particulièrement chauds. Pour se protéger du soleil, n’oubliez pas d’apporter un large couvre-chef ou une casquette. L’idéal est d’opter pour un de chapeaux safari ou chapeaux de brousse à moustiquaire, car les moustiques sont du voyage de jour comme de nuit.

Ne négligez pas pour autant les vêtements chauds, car contrairement aux idées reçues, la température se rafraîchit brutalement après le coucher du soleil, et ce jusqu’au petit matin. Foulard et pull de laine ou polaire sont donc de mise. Par ailleurs, sachant que les safaris sont ponctués de processions pédestres, des chaussures de marche sont fortement conseillées. En outre, des averses peuvent vous surprendre en cours de randonnée alors, pensez à emmener votre blouson de pluie.

Accessoires et des produits utiles

Il n’est peut-être pas nécessaire de le rappeler, mais, des mouchoirs ou des lingettes doivent figurer dans la liste des choses à emporter tout le temps avec vous, car poussière et transpiration font rarement bon ménage. Et pourtant ces deux éléments seront bel et bien au rendez-vous tout au long d’un safari Afrique du Sud. De plus, il vous faudra de la crème solaire pour éviter de vilains coups de soleil ; l’Afrique du Sud est particulièrement réputée pour son ensoleillement des plus radieux !

Pensez également à insérer un tube de baume à lèvres et une crème hydratante dans votre trousse de toilette pour prévenir les coups de froid, car comme vous le savez, la fraîcheur dessèche la peau. Tout cela, en complément de vos médicaments habituels, si vous suivez un traitement particulier. Enfin, inutile de vous rappeler de ne pas oublier l’appareil photo, le caméscope, les jumelles et bien entendu, une gourde d’eau pour vos sorties.

 

po3

 

Que voir ? Que faire ? Que visiter lors d’un safari Afrique du Sud ?

Il faut savoir qu’un séjour safari en Afrique du Sud n’est pas seulement synonyme de « virée en Jeep à travers les savanes à la traque des rhinocéros ». Ce serait une définition trop simpliste, car les terres sud-africaines promettent bien davantage : des rencontres inoubliables, des traditions séculaires fascinantes à découvrir, et une gastronomie atypique, mais non moins savoureuse pour régaler votre palais…

Ce qu’il faut savoir sur la cuisine et les boissons sud-africaines

Ceux qui aiment conjuguer aventures inédites et découvertes gustatives n’auront aucun mal à étancher leur gourmandise lors d’un safari en Afrique du Sud. Pour cause, l’art culinaire sud-africain est un heureux mariage de plusieurs influences françaises aux diverses influences hollandaises, françaises, africaines (Khoisans, Xhosas, Zoulous, Basothos), indiennes, britanniques ou encore malaisiennes… Bien entendu, le pays possède des spécialités bien à lui. On citera par exemple les barbecues en tout genre ou braai en afrikaans. Maïs, gibier, bœuf, saucisse…, tout peut se consommer en grillade en Afrique du Sud et les spécialités varient d’un village à l’autre.

Côté boissons, difficile de ne pas mentionner la bière artisanale, devenue incontournable dans ce pays où les petites et grosses brasseries poussent comme des champignons. Parmi les labels les plus connus il y a Hansa Pilsener, Carling Black Label, Castle Lager ou encore Milk Stout. Et si vous n’êtes pas amateur de bière, les liqueurs locales dont l’Amarula et le Black Sambuca, ainsi que les très célèbres crus des vignobles du Cap sont d’excellentes alternatives. Rouge ou blanc, la qualité des vins d’Afrique du Sud n’est plus à argumenter…

po4

Une destination adaptée aux voyageurs à petit budget

Si la restauration est un poste de dépense non négligeable dans le budget voyage, les aventuriers qui optent pour un safari en Afrique du Sud peuvent se rassurer. On peut facilement trouver dans les villes et les villages des petits restaurants qui proposent des plats de 2 à 5 euros. Et même pour des mets un peu plus travaillés en restaurant « spécialisé » (pizzeria, poissons, grillades) vous ne débourserez jamais plus de 10 euros.

Cependant, cela n’exclut pas la présence de restaurants étoilés ou de tables d’hôte servant une gastronomie raffinée pour ceux qui en ont les moyens. Bien entendu, si vous voyagez avec une agence, c’est cette dernière qui s’occupera des réservations pour les repas et en principe, elle fera en sorte que vous puissiez faire le tour d’horizon en alternant haute gastronomie et plats traditionnels.

Autres dépenses à prévoir

Même si vous participez à un voyage organisé pour votre séjour safari en Afrique du Sud, il convient de prévoir un budget pour les imprévus et les « au cas où ». La raison est simple, la majorité des tours opérateurs accordent un ou plusieurs quartiers libres pendant le circuit afin de permettre aux voyageurs d’explorer les villes d’étapes à leurs propres rythmes et manières.

Et il serait dommage de passer à côté d’un musée, d’un quartier charmant ou encore d’une boutique de souvenirs pour des raisons pécuniaires, n’est-ce pas ? Comptez autour de 10 euros le ticket d’entrée d’un musée, d’une réserve animalière ou encore un aquarium, par exemple. Si des escapades atypiques comme la plongée avec les requins, la visite d’un bidonville (township) ou un saut en parachute au Cap vous tentent, mettez entre 40 et 100 euros de côté.

Safaris Parc Kruger et autres réserves en Afrique du Sud

Contrairement aux réserves publiques gérées par l’état où tout le monde peut accéder librement dès lors qu’il achète une entrée, les réserves privées se montrent un peu plus sélectives en proposant des formules diverses et variées.

dsj10

Inscription Newsletter Planet Ride

Réserves privées ou réserves publiques ?

Ceux qui choisissent les réserves privées le font surtout pour le côté « exclusif » de ces établissements où peu de véhiculent circulent. Autrement dit, l’on peut observer les animaux au calme, loin de la cohue et progresser au cœur des espaces naturels plus librement. Safaris de nuit et à pied, circuits hors-piste, séances photo et traque d’animaux en perspective ! Et c’est sans parler des dispositifs d’hébergements aussi confortables que chics. Il va sans dire que tout cela a un prix, pour ne pas dire dispendieux.

Mais, les réserves publiques n’en sont pas moins sympathiques. Au contraire, en plus d’être accessible au budget le plus serré, les nombreux allers et venues créent une ambiance plus spontanée et in extenso plus stimulante, qui engage inconsciemment les visiteurs à jouer aux trappeurs : accompagné de leur guide chaque groupe part à la recherche des animaux et rivalisent presque pour couvrir le plus de distance possible ou ramener les plus belles photos de safaris…

dsj7

Safaris incontournables en Afrique du Sud

Avec une superficie de plus de 1,2 million de kilomètres carrés, le territoire sud-africain ne manque pas d’idées d’itinéraires à essayer. Des massifs montagneux du Drakensberg, aux régions désertiques du Karoo, en passant par les végétations luxuriantes des berges du fleuve Orange et ses chutes d’eau…, les trésors à conquérir sont nombreux, mais cela demande du temps pour en faire le tour. S’ils vous en manquent, il y a bien quelques incontournables à enchaîner les uns après les autres.

Au nord-est, le parc national Kruger vous permettra par exemple de contempler une impressionnante diversité d’animaux y compris le fameux « Big Five » (buffles, éléphants, rhinocéros, lions et léopards), les girafes et les guépards… autant vous dire qu’un safari parc Kruger ne s’oublie pas ! Les parcs Limpopo, Madikwe, Pilannesberg, Tswalu au nord-ouest du pays offrent, eux aussi, un lot de belles curiosités faunistiques et floristiques. En ce qui concerne les régions du centre et du sud, le KwaZulu-Natal est le place-to-be pour qui souhaite s’immerger dans les coutumes ancestrales du peuple Zoulou. La ville du Cap est quant à elle, un véritable écrin culturel et naturel avec ses jardins botaniques et ses sites rupestres.

dsj9

Informations pratiques

Dans les réserves privées, les tarifs par nuit et par personne comprenant les repas et les safaris oscillent entre 2000 et 20 000 Rands. Les prix en réserves publiques, hors repas et safaris, avoisinent les 1000 Rands. Pour alléger les coûts, préférez un hébergement en dehors des parcs de manière à ne payer que les tickets d’entrée.

Enfin, veillez à toujours conserver une grande distance avec les animaux sauvages, et à bien rester près de votre guide, au risque de voir votre voiture endommagée par un éléphant ou de vous faire traquer par un prédateur. En restant suffisamment loin, vous pourrez en effet voir le danger arriver et songer à une parade.

po2

Si vous souhaitez vous envoler pour l’Afrique du Sud et découvrir de vos propres yeux la faune et la flore qui s’y cache, n’hésitez plus !

Inscription Newsletter Planet Ride

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :