Les derniers jours Kirghizes

 

 

Jules, Morgan, Jean-Etienne et Victor ont poursuivi leur périple sur les pistes sauvages kirghizes. Ils ont arpenté ses plus belles plaines et ont gravi ses plus hautes montagnes afin de contempler la splendeur de ses panoramas…

La suite de l’aventure a en effet commencé au bord du Lac Son Kul où ils ont rejoint un camp de yourtes. Là-bas tout s’est prêté à l’intégration des Planet Riders dans les pratiques culturelles et traditionnelles kirghizes. Ils ont partagé un repas typique avec les nomades et ont chanté et dansé au rythme de la « mandoline ».
C’est dans la nuit qu’ils ont ô combien ressenti la fraicheur des hauteurs. Il faut savoir que le Lac Son Kul culmine à près de 3000m d’altitude… Pour se réchauffer, ils ont ainsi goûté aux techniques ancestrales du « chauffage à la bouse de vache » où du moins jusqu’à 3h du matin, moment auquel l’air glacial s’est de nouveau fait ressentir.

Nos 4 Planets Riders ont également profité du cadeau de notre partenaire Akay, une balade à cheval dans l’immensité sauvage kirghize. De quoi prodiguer aux aventuriers des sensations d’extrême liberté dans des décors similaires à ceux du film « Le Seigneur des Anneaux ».

L’aventure en Asie centrale s’est achevée avec brio et nous trépignons d’impatience de visionner les images de l’Inde, dont les routes chaotiques fascinent et rebutent…

 

Vous aussi vous souhaitez rider au Kirghizistan, n’attendez plus !

 

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :

Laisser un avis