Parmi les dizaines de milliers de touristes qui posent leurs valises au pays de la feuille d’érable par temps froid, une grande majorité arrive avec but bien précis : partir à la conquête des mythiques aurores polaires du Grand Nord. Depuis la nuit des temps, ces phénomènes célestes à l’origine de nombreuses légendes et croyances fascinent l’Homme.

Cependant, seuls les voyageurs les plus rusés auront la bonne idée de conjuguer plaisirs d’un raid motoneige Canada et découverte de l’une des plus belles curiosités naturelles au monde, au cours d’une sensationnelle chasse aux aurores boréales en motoneige !

raids en motoneige

Où, quand et comment observer les aurores boréales au Canada ?

Un séjour au Canada et plus particulièrement dans sa partie nord, est une excellente occasion de partir à la chasse aux aurores boréales. En effet, comme il se situe dans la région encerclant le pôle magnétique terrestre, le Grand Nord canadien recèle de spots d’où l’on peut observer le fabuleux phénomène céleste à l’œil nu. Néanmoins, un voyage à la conquête des aurores boréales ne s’improvise pas. Il y a des principes et des astuces à connaître pour être sûr d’aller au bout de votre quête ! Il s’agit en somme de se trouver au bon endroit, au parfait moment dans les meilleures conditions…

Petites histoires d’aurores boréales

Elles font s’élever dans les cieux des voiles nébuleux de vert, de bleu, de jaune et de pourpre et illuminent le ciel d’un somptueux caléidoscope surprenant… Par leurs apparitions quasi mystiques, les aurores boréales forcent la fascination et l’admiration ! D’ailleurs, ceux qui ont déjà eu l’occasion d’en être témoins parlent d’un spectacle inédit qui donne l’impression que le temps s’arrête pour faire part belle à l’alchimie…

Pour les peuples amérindiens qui voient dans les aurores boréales un enchantement, ces manifestations sont étroitement liées à la vie, à la mort et au destin. Dans la baie d’Hudson, on pense que ces jeux de lumière sont des torches allumées par les âmes qui se trouvent au paradis pour guider les nouveaux défunts. Selon les mythes algonquins, elles représentent un grand feu allumé par Nanahbozho, créateur de la Terre, pour rappeler aux hommes qu’il ne les oublie pas… Pour les shamans inuits, ce sont les aurores qui leur soufflent les remèdes de guérison au cours d’un voyage spirituel tandis que les Esquimaux vivant dans le sud de la rivière Yukon assimilent le spectacle boréal à une danse des esprits d’animaux…

Bien sûr, pour ceux qui ont un esprit plutôt cartésien, les aurores boréales ont une explication scientifique assez simple : le phénomène se produit lorsque les particules chargées en électrons contenues dans le vent solaire pénètrent dans la haute atmosphère et se heurtent au champ magnétique terrestre, créant dans le firmament et pendant quelques minutes, un spectacle lumineux incroyable qui, quoiqu’ on en dise, s’apparente incontestablement à de la magie…

Chasse aux aurores boréales : une expédition qui se prépare !

À quelle période de l’année organiser votre voyage ? Comment être sûr de les voir ? Où aller pour les voir ? Autant de questions auxquelles il faudra répondre si vous ne voulez pas rentrer bredouille de votre séjour au Canada à la chasse aux aurores boréales…

  • Quand ?

Même si l’on peut apercevoir des aurores boréales tout au long de l’année, il est conseillé de partir à leur découverte entre le 21 septembre et le 21 mars, notamment autour des équinoxes (septembre-octobre et février-mars) et idéalement entre 18 heures et 1 heure du matin. Ce qui correspond globalement aux saisons automnale et hivernale, même si l’hiver est beaucoup plus plébiscité en raison des nuits plus longues.

  • Où aller ?

La première règle d’or lorsque l’on part traquer les aurores boréales, c’est aller le plus au nord possible c’est-à-dire au plus près du pôle magnétique, à au moins à 60 degrés de latitude. Si on en croit les scientifiques, le pôle exerce en effet un puissant magnétisme sur les particules solaires et les chances qu’une aurore boréale s’y manifeste sont optimales.

  • Comment en profiter pleinement ?

Attention, organiser sa partie de chasse aux aurores boréales « au bon moment et au bon endroit » ne suffit pas. Pour s’assurer de profiter pleinement du spectacle, il faut que le ciel soit complètement dégagé et que l’obscurité soit totale… Autrement dit, il faudra éviter les nuits de pleine lune et s’éloigner des pollutions lumineuses urbaines !

Enfin, il faudra vous armer de patience, car l’aurore boréale est une scène qui se mérite. Pour certains, ce sera une question d’heure, pour d’autres, une question de jours. Le plus judicieux étant de consulter les prévisions d’aurores boréales…

6 spots où vous avez les meilleures chances de voir une aurore boréale

Si voir une authentique aurore boréale de vos propres yeux est votre ultime but, voici les endroits où il faudra se trouver :

Iqaluit dans le Nunavut

Rien de tel que la province la plus au nord du Canada, le Nunavut. Iqaluit est indéniablement l’endroit par excellence pour honorer un rendez-vous « exclusif » avec l’aurore boréale. Ici, les mots d’ordre sont silence et paix. Très peu de circulation, très peu d’infrastructures, pas de pollution lumineuse et pratiquement aucun touriste. Vous l’aurez deviné, toutes les conditions sont réunies pour que votre rencontre avec les nuées colorées soit absolument transcendante !

Les Territoires du Nord-Ouest

  • Yellowknife

Située sur les berges du Great Slave Lake dans le cercle arctique, Yellowknife, capitale des Territoires du Nord-Ouest s’illustre par son environnement préservé et ses étendues sauvages à seulement quelques kilomètres de la ville. En hiver, le paysage se métamorphose complètement : la végétation verdoyante laissant place à des étendues blanches à perte de vue, créant un cadre propice à l’évasion. À cette période, vous aurez 90 % d’atteindre votre objectif : voir une aurore boréale !

  • Inuvik

En montant plus au nord, au-dessus du cercle arctique, vous atteindrez la ville d’Inuvik. Outre sa situation géographique idéale pour être aux premières loges d’une authentique aurore boréale, la bourgade réserve à ses visiteurs de joyeux festivals ainsi qu’un lot de curiosités dont la fameuse Igloo Église (Notre Dame de la Victoire). Surtout connue pour ses nuits éternelles en hiver (des nuits qui durent 24 heures au mois de décembre), Inuvik attire également par son soleil de minuit en été.

Whitehorse à Yukon

La capitale du Yukon, Whitehorse, est considérée comme le paradis des aurores boréales au Canada. Pour cause, cette ville réputée pour ses paysages contrastés entre taïgas et toundras, et ses ours polaires dispose d’excellentes infrastructures touristiques. Se rendre, se loger, se restaurer, se divertir ou encore se dépenser à Whitehorse sera chose facile. Le plus bel avantage étant les installations et événements spécialement dédiés à l’observation des fameux spectacles célestes…

La Ronge, Saskatchewan

Si vous êtes en quête d’immersion dans une authentique communauté amérindienne, n’hésitez pas à aller à La Ronge. Située au nord de la province de la Saskatchewan, dans l’Ouest canadien, La Ronge est un village établi au bord d’un lac portant le même nom. Épargnée par le tourisme de masse, la cité séduit par un paysage pittoresque et un ciel limpide… Le scintillement des lumières colorées de l’aurore à la surface du lac sera tout simplement inoubliable !

raids en motoneige

Kuujjuaq, au Québec

Facilement accessible depuis toutes les grandes villes du Canada, grâce à son réseau aéroportuaire dynamique, le village nordique de Kuujjuaq de Nunavik au Québec est devenu un spot incontournable d’observation d’aurores boréales en basse latitude. Elles se produisent  1 à 3 nuits par mois dans la région, lorsque les éruptions solaires sont intenses. Par ailleurs, votre séjour à Kuujjuaq sera l’occasion de découvrir l’histoire fascinante de la région, en passant quelques instants en compagnie des aînés qui ne tarissent pas de belles anecdotes des temps anciens et en visitant les vestiges archéologiques du Vieux-Fort-Chimo et ses environs…

Ponctuez le voyage avec des aventures en motoneige !

Parmi tous les moyens de transport que vous pourrez emprunter en hiver au Canada, la motoneige reste de loin la meilleure manière d’accéder aux spots d’observation des aurores boréales les plus reculées. Vous pourrez d’ailleurs en faire le tour en optant pour une grande boucle de raids en motoneige à travers l’immense territoire canadien !

Le scooter des neiges ou encore skidoo, comme les Canadiens l’appellent, est un véhicule très facile à manier, dont la conduite est à la portée de tout adulte consciencieux et prêt à respecter scrupuleusement quelques consignes de sécurité ! Même les débutants pourront profiter de cette activité incontournable, à la fois récréative et sportive.

En plus de vous procurer des sensations de conduite et de vitesse exceptionnelles tout en vous faisant découvrir les paysages canadiens sous un angle différent, elle vous permet de couvrir de très grandes distances en peu de temps. Du nord au sud, d’est en ouest, vous découvrirez le Canada autrement…

Alors ça vous tente ?

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :