C’est lors de cette petite entrevue que Thomas, voyageur et photographe professionnel, a décidé de nous raconter son voyage au Canada et en Alaska…

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Thomas Hucteau, j’ai bientôt 26 ans et je vis à Toulouse. J’ai une formation d’ingénieur en conception/calcul mais depuis maintenant 2 ans je me suis lancé en tant que photographe. Je fais des expositions, participe à des concours, réalise des reportages pour des évènements, travaille de temps en temps pour des magazines… En ce moment, je fais les marchés de Noël pour présenter mes photographies et j’ai réalisé des calendriers « Pulso, le combi » pour 2016 et des cartes de vœux.

planet ride interview thomas hucteau

Quand es-tu parti ? Quelle est la raison de ton départ ?

Je suis revenu de mon dernier voyage fin août après 3 mois au Canada et Alaska. En fait, depuis 2 ans, j’ai réalisé un projet de photographie et de voyages avec le Cap Nord à vélo, l’Australie, le Canada et l’Alaska. J’ai décidé de partir avant de travailler car j’ai trouvé que c’était le bon moment et je voulais absolument réaliser ces road trips dans ma vie. Le but était double : collecter des images pour me créer une photothèque conséquente afin de pouvoir plus facilement participer à des concours mais surtout pouvoir démarcher des maisons d’édition, et bien évidement réaliser les voyages qui me tenaient à cœur et qui me faisaient rêver.

Pourquoi cette destination ?

Depuis toujours, les grands espaces me font de l’œil, États-Unis, Canada et Australie. J’ai voulu les découvrir avant qu’il ne soit trop tard. Adorant les destinations froides et après être allé au Cap Nord, je suis parti direction l’Alaska ! J’ai vu la première banquise de ma vie à Deadhorse, c’est une région vraiment fascinante avec aussi les ours noirs, les grizzly, les bisons, les rennes… Je rêve, encore et toujours, d’aller toujours plus au Nord, avec le Groenland, Spitzberg et peut-être même un jour le Pôle Nord…

planet ride interview thomas hucteau

Était-ce un parcours pré-défini et étudié à l’avance ou bien as-tu improvisé à plusieurs reprises ?

Quand j’organise mes parcours je défini vraiment le strict minimum. Je pars 3 mois car c’est souvent la durée des visa de touristes, après je réserve les billets d’avion et la voiture de location. Ensuite le plus long, c’est de faire la liste des choses que j’ai envie de découvrir et je crée une trame avec les étapes, les temps de route… C’est à ce moment là que je décide combien de temps j’aimerais rester à chaque endroit. Une fois sur place, je respecte à peu près cette trame. Des fois je suis en avance, des fois en retard, je m’adapte constamment, je fais des détours, je passe moins de temps que prévu, j’écoute mes envies et je fais aussi en fonction de la météo. Le fait d’être en road trip et de dormir dans la voiture donne énormément de liberté, donc la seule contrainte c’est s’assurer, en suivant vaguement cette trame, de boucler la boucle.

planet ride interview thomas hucteau

Quel était ton véhicule ? Pourquoi ?

Jusqu’à aujourd’hui pour tous mes voyages je louais une voiture sur place. C’est une solution plus simple que de faire transporter la sienne en bateau mais c’est aussi plus sûr au niveau des pannes. Niveau budget il faut compter environ 3000€ pour 3 mois. En détail, j’ai eu une Dodge Charger et Challenger pour les États-Unis, une Toyota Corolla pour l’Australie et pour le Canada et Alaska deux 4×4, une Jeep Cherokee et un énorme Ford Explorer que j’ai vraiment adoré ! À chaque fois les voitures correspondent à l’esprit du pays et étant passionné par l’automobile, c’est un vrai régal.

Quel est ton meilleur souvenir de ce voyage ? Quel est le pire ?

Au final, une fois rentré, l’euphorie du voyage fait que les mauvais souvenirs s’estompent énormément. Avec le recul, j’oublie facilement les heures de conduite difficiles sur de la piste gravier avec brouillard, des crevaisons avec la civilisation à plus de 200 km ou encore rouler sur une roue de secours à plat pendant des heures… En Alaska, j’ai aussi marché avec des randonnées dans le Denali National Park, dans les Rocheuses Canadiennes, et je suis aussi allé voir le bus de Chris McCandless ! Un moment très fort après 40km de marche assez difficile avec des traversées de rivière froide et dangereuse. Découvrir le fameux bus 142 après quelques jours en pleine toundra, seul avec moi-même, ce sont des moments qui resteront gravés en moi pour toujours. Je n’oublie pas aussi toutes les rencontres avec la vie sauvage que j’ai eu la chance de vivre.

planet ride interview thomas hucteau

Quel est le lieu que tu as préféré (sur tous tes voyages) ?

Après ces 3 road-trips en voiture et ces 2 mois à vélo en Scandinavie c’est difficile de choisir. Beaucoup d’aventures, de mésaventures, de rencontres et de paysages sublimes ! Je suis attiré par les grands espaces mais les paysages nordiques me font encore plus rêver, alors je dirai mon arrivé au Cap Nord, en Norvège, après environ 1800 km à vélo, c’était tout simplement magique ! Et puis rouler sur les pistes de la Daltona Hwy en Alaska et la Dempster Hwy dans le Yukon, des lieux et paysages très impressionnants !

Quels conseils donnerais-tu aux futurs Planet Riders ?

Le road trip est pour moi la meilleure façon de voyager, tellement de liberté ! Préparer 3 mois de road trip peut faire peur au premier abord mais au final ça se fait vraiment très bien. Forcement après chaque voyage, on apprend des choses et les suivants gagnent un peu en maîtrise et en confort, mais ce qu’il faut surtout c’est se lancer. Sachez qu’une fois que vous avez décidé de partir, le plus dur est passé 😉 alors vivez vos rêves !

planet ride interview thomas hucteau

 

Vous souhaitez voir plus en détails le travail de Thomas ? Visitez son site web ou son blog et suivez sa page facebook !

En parallèle de ses voyages, il propose aussi des tirages photos sur mesure, des calendriers et des cartes de voeux. N’hésitez pas à le contacter, il vous répondra avec plaisir !

 

Cet article vous a donné l’envie de partir au Canada ? Pas de problème ! Voici les voyages que Planet Ride peut vous proposer :

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :