Intrépides globetrotteurs, amateurs de nature, couples amoureux de la vie sauvage, photographes animaliers, familles en quête d’aventures, passionnés de faune et de flore, explorateurs scientifiques, archéologues… Quel que soit le profil du voyageur, il sait que tous les safaris ne se ressemblent pas. À la bonne heure, puisque les destinations comme les activités à y faire sont infinies !Le voyageur doit toutefois se demander le type d’expérience qu’il souhaite vivre, dans quel but et à quel rythme. Compte-t-il découvrir un parc en profondeur ou en visiter un tous les jours ? Entre une immersion contemplative ou une escapade pour remplir son album photo, qu’est-ce qui l’intéresse le plus ? Et fera-t-il son safari en solo, en couple, en groupe ou en famille ? Et quelles sensations recherche-t-il, un raid 4×4, un circuit en buggy, une aventure en camping-car, une expédition en quad ou en moto ?

Top 7 safaris

Mais, quelles que soient ses préférences, une chose est sûre : partir en safari est l’occasion privilégiée d’appréhender à la fois les trésors naturels et culturels d’un pays. Voici sept safaris exceptionnels qu’un vrai explorateur devrait faire au moins une fois dans sa vie…

Les merveilles du Safari au Botswana

Partir en safari au Botswana promet de belles surprises pour les amateurs de faune sauvage. Les richesses faunistiques du pays se révèlent au grand jour entre décembre et avril. Entre mai et août, la température est cependant supportable et l’absence de pluie permet de découvrir facilement les paysages spectaculaires du parc national Chobe et du delta de l’Okavango. 2 ou 3 semaines sont amplement suffisantes pour passer un séjour en lodge, sous le signe de la volupté ou pour partir à l’aventure en camping au cœur de cette destination. Mais, pour voyager en autonomie et en sécurité, mieux vaut parcourir le territoire en 4×4. Les balades en bateau sont également envisageables sur la rivière Chobe.

Top 7 safaris

Le parc national se situe à 10 minutes de l’aéroport de Kasane. Alimenté en permanence par la rivière Chobe au nord, il est réputé pour son impressionnante densité d’éléphants. Ce territoire abrite également les plus grands prédateurs d’Afrique, et plus particulièrement les lions et les léopards qui y trouvent des proies en abondance. Parcourir les rives du Chobe en 4×4 sera la plus belle façon d’approcher au plus près la faune sauvage, venue s’abreuver et se rafraîchir dans les méandres de la rivière. Les marécages de Savuti, les marais de Linyanti et les forêts de Serondela constituent eux aussi d’importantes zones écologiques à visiter absolument. Éviter cependant la saison des pluies, peu propice aux safaris photo, car à cette période la faune a tendance à s’éparpiller dans la région descendant jusqu’au delta…

Avec son écosystème particulier, le delta de l’Okavango attire en effet une faune riche et diversifiée ainsi qu’une myriade d’oiseaux qui plairont certainement aux amoureux d’ornithologie. Profitez de votre escapade dans ce véritable joyau du tourisme botswanais pour partir en excursion à bord d’un authentique « mokoro » (canoë). À la clé, la découverte d’un espace naturel panaché entre lagunes, îlots, canaux, forêts et savanes, sans oublier le nid de la Réserve naturelle de Moremi où de belles rencontres vous attendent : girafes, impalas, crocodiles, phacochères… Le décor « Out of Africa » par excellence !

Safari en Namibie, un paradis de contrastes

La Namibie permet aux voyageurs de faire de longs périples en 4×4 avec des formules en tout genre, en bivouac, en écolodge, en circuit guidé ou en autotour. Le pays séduit notamment les amateurs de grands espaces et les aventuriers avec son caléidoscope de paysages et sa biodiversité inouïe. Réserves naturelles, plages de rêve, désert, steppes et dunes… Votre expédition à travers les étendues namibiennes donnera aux mots évasion et liberté tout leur sens !

Top 7 safaris

Parmi les fleurons du tourisme en Namibie, le parc national d’Etosha,  l’une des plus grandes réserves naturelles mondiales, se place incontestablement à la première place. C’est également le paradis des rhinocéros noirs et blancs, mais aussi des éléphants et des guépards. Étendue sur quelque 22 270 km², le parc d’Etosha a été aménagé avec d’excellentes infrastructures et des sentiers bien tracés, afin d’offrir aux visiteurs la plus belle expérience de safari. Les meilleurs spots pour approcher et photographier la faune dans son habitat naturel étant les points et les cours d’eau sur les rives desquels flamants roses, gnous, springboks et autres zèbres impalas aiment s’attrouper.

Pour les inconditionnels de randonnée sportive qui veulent repousser leurs limites, l’ascension du Naukluft culminant à plus de 1 000 mètres d’altitude et la conquête des majestueuses dunes de Sossulvei, les plus hautes du monde, sera l’ultime challenge. La géologie y est hallucinante, avec la rivière Tsauchab creusant son lit dans le désert de sel et d’argile. Et les rencontres ne sont pas exclues avec plus de cinquante espèces de mammifères et près de deux cents espèces d’oiseaux ayant élu domicile dans la région. Et pour pousser l’aventure plus loin, ponctuez-la d’un détour dans le Kaokoland (région nord-ouest du pays) où vous pourrez vous mêler le temps d’une journée ou deux aux Himbas, un peuple historique dont les us et coutumes ne pourront que vous charmer !

Safari en Afrique du Sud : les trésors du parc Kruger

Même si l’Afrique du Sud avec son passé poignant, sa société métissée et ses vins de renom est une belle destination culturelle, on y dépose ses valises avant tout pour y vivre un safari 4×4 d’exception. La raison est simple, Mère Nature a doté ce pays immense d’une extraordinaire variété de paysages et d’une biodiversité tout aussi diversifiée, allant des grands espaces aux montagnes escarpées, en passant par les savanes, les forêts luxuriantes et la jungle, sans oublier les kilomètres de plages dorées.

Top 7 safaris

Pour un safari qui mêle découvertes, plaisirs et belles sensations, le rendez-vous immanquable est le parc national Kruger dans le nord-est du pays. Célèbre à juste titre, c’est l’une des plus vastes aires protégées au monde avec un peu moins de 20 000 km² de superficie et l’une des plus riches en termes de biodiversité, puisqu’on y recense six écosystèmes de 1 982 espèces de plantes, 517 espèces aviaires dont la moitié est endémiques du parc, 206 espèces de reptiles, amphibiens et poissons, et un peu moins de 150 espèces de mammifères, dont les fameux Big Five (éléphant, lion, léopard, rhinocéros, buffle). Autant de rencontres surprenantes à faire tout au long de l’année !

Vous aurez tout le loisir de contempler et dompter les routes sud-africaines en empruntant notamment le nouveau Corridor de Maputo, au cours d’un road-trip vers Kruger. Comptez environ 6 heures, au départ de Johannesburg. Néanmoins, par saison humide (décembre à février), les routes et les pistes étant parfois inaccessibles, l’alternative consiste à prendre un vol direct vers Hoedspruit (HDS) ou Nelspruit-Kruger Mpumalanga (MQP), les deux aéroports les plus proches du parc depuis votre ville d’arrivée (Johannesburg, Cape Town). De là, vous avez le choix entre un transfert en voiture jusqu’au parc ou un « flying-safari » en petit vol charter vers votre lodge.

Safari en Tanzanie : À la découverte de l’illustre Seregenti

La Tanzanie est une destination safari encore peu plébiscitée par les globe-trotters pourtant, ce pays est une curiosité naturelle en soi où chaque détour, chaque étendue de terre est un émerveillement pour les yeux. Impossible de se lancer dans un safari en Tanzanie sans se laisser envoûter par le défilé hallucinant des paysages : aux steppes et aux savanes se succèdent petit à petit d’immenses lacs et des rivières déchaînées, puis jaillissant de la Terre, les montagnes et volcans vertigineux coiffés d’une végétation luxuriante. Vous l’aurez compris, c’est là que les paysages les plus improbables se rencontrent, créant le cadre rêvé pour les férus de sports et loisirs de plein air…

Top 7 safaris

Si pour votre séjour vous devez vous contenter d’un seul parc national, c’est au Serengeti dans le nord, qu’il faut se rendre. Vous ne pourrez qu’être surpris par la densité animale présente dans les plaines du Serengeti, l’un des plus grands écosystèmes encore préservés de la planète. Ce parc national de plus de 14 000 km² est d’ailleurs le théâtre de la plus grande migration d’animaux au monde. Chaque année, les troupeaux d’herbivores parcourent plus de 800 km pour se rendre au sud, dans la réserve nationale du Massaï Mara, au Kenya. Un phénomène inédit qui vous laissera inéluctablement des souvenirs impérissables ! Pour en être, l’idéal sera d’opter pour un circuit combiné entre les deux pays pour une procession nord-sud sensationnelle…

À part les rhinocéros, les hippotragus et quelques familles d’antilopes qui restent tout au long de l’année dans la partie nord du pays, tous les animaux de la Tanzanie sont présents et observables dans le Serengeti. N’hésitez surtout pas à vous écarter des pistes les plus fréquentées pour découvrir les trésors les mieux cachés du site et faire des rencontres insoupçonnées. Trois à sept jours suffisent amplement pour que vous remplissiez votre album photo de beaux clichés d’animaux sauvages.

Safari au Kenya : Immersion dans le Massai Mara

Juin est le plus propice à un safari au Kenya, puisqu’à cette période de l’année, le climat est doux et sec, avec un magnifique ciel d’un bleu azur. La nature encore épargnée des grandes affluences touristiques révèle ses plus belles nuances de vert et les premiers gnous et zèbres du Serengeti (Tanzanie) amorcent alors leur descente rituelle vers les étendues verdoyantes du  Massaï Mara. Une aubaine à saisir donc si vous souhaitez profiter de votre safari loin de la cohue, car à partir de juillet, la migration depuis le Serengeti bat son plein avec la grande traversée de la Mara River. Et parce que les animaux sont plus faciles à observer et à photographier à ce moment-là, la foule sera forcément abondante.

Top 7 safaris

Prévoyez au moins deux jours et jusqu’à une semaine pour faire le tour des trésors du Massaï Mara. S’étendant sur 1 510 km², c’est l’une des plus belles réserves naturelles d’Afrique. Vous sillonnerez les collines et les savanes jonchées d’acacias, mais aussi les plaines fertiles où vous aurez les meilleures chances de rencontrer des bubales, des gazelles de Grant, des buffles, des cobs ou encore des impalas. Si c’est à l’est du parc, facilement accessible depuis Nairobi, que se concentrent les hébergements destinés à accueillir les aventuriers, c’est dans les campements installés sur les falaises d’Oloololo ou « Siria » que vous profiterez d’une vue à 360° sur la réserve. Et pour parcourir le triangle de Mara, territoire des prédateurs, il vaut mieux explorer en 4×4.

Mais le Kenya n’est pas réduit à son immense réserve animalière. Que vous optiez pour un safari 4×4 ou une expédition en moto, le séjour vous invite à une large palette de découvertes à essayer.  Montagnes étourdissantes, plateaux à perte de vue, pentes douces des bords de mer, rift renversant… Le relief martelé du territoire kenyan se présente en effet comme un terrain de jeu géant et à ciel ouvert pour qui aime varier les plaisirs et s’essayer à de nouvelles activités : randonnées, alpinisme, rafting, plage, plongée, surf, planche à voile, rafting, kayak ou encore chasse et pêche…

Safari en Inde : Tour des parcs naturels et du Rajasthan

L’Inde est un pays dont les richesses culturelles sont très vantées, parfois au détriment des merveilles naturelles qui sont pourtant aussi nombreuses que fascinantes. De ce fait, si vous avez l’opportunité de découvrir ce grand pays, n’hésitez pas à choisir une formule safari à moto en Inde,  en alternant visites dans les hauts lieux historiques et échappées dans les écrins de verdure pour conjuguer bain de culture et aventures trépidantes.

Top 7 safaris

Pour entamer l’exploration, partez à la découverte du Rajasthan, état qui s’illustre à la fois pour son patrimoine architectural et son cadre naturel incomparable. Entre deux sprints sur des routes et des pistes sinueuses qui vous feront traverser tour à tour le lac salé de Sambhar, la chaîne montagneuse des Aravalli, la ville sainte de Pushkar et le mont Abu, ainsi que les villes de Jaisalmer, la «Ville Rose » Jaipur et Jodhpur, vous découvrirez un territoire richissime où les fastueux palais (Palais des vents, City Palace, Mehrangarh, les havelî et autres forts (Amber),  forment avec la végétation exotique, les collines et les lacs sacrés, des scènes surprenantes, mais incontestablement ravissantes…

Si vous penchez davantage pour un tourisme vert riche en découvertes, le parc national de Ranthambore est une destination de premier choix. Ancien domaine de chasse du Maharaja, le site qui est devenu un véritable spot d’observation de la vie sauvage en Inde, a conservé les ruines d’anciens pavillons en ruine et son vieux fort. Il se trouve à quelques encablures du Triangle d’Or, au cœur d’un cadre paradisiaque parsemé de lacs, de rivières et de forêts où daims, singes, oiseaux migrateurs, et parfois même d’impétueux tigres du Bengale, font apparition. Le parc national de Keoladeo Ghana tout près de Bharatpur quant à lui, s’adresse aux passionnés d’avifaune avec plus de 230 espèces d’oiseaux sédentaires et environ 120 autres espèces migratrices qui y nichent, la très rare grue de Sibérie, y compris.

Safaris au Népal : l’inoubliable Chitwan

Terre de légendes, berceau du bouddhisme, « Demeure des Dieux » et fief de la mythique chaîne de l’Himalaya, le Népal est un pays aux multiples facettes où l’immersion culturelle et spirituelle est indissociable de la communion avec une nature exubérante qui, au fil des siècles, a su conserver ses droits… Le voyage au Népal en soi est une fenêtre ouverte à un monde de mystères et de mœurs souvent inconnues du plus grand nombre. C’est dire que cette destination réunit absolument tous les plaisirs que vous êtes en droit d’attendre d’un authentique safari à moto en Asie !

Le site qui vient directement à l’esprit lorsqu’on imagine son safari au Népal est bien sûr le parc national de Chitwan qui se traduit littéralement « cœur de la jungle ». Bien que le pays compte plusieurs aires protégées, dont les parcs nationaux de Bardia, Sagarmatha ou encore Shivapuri Nagarjun, c’est bien à Chitwan qu’il faut aller pour expérimenter un genre de safari auquel vous n’aurez jamais pensé : le safari à dos d’éléphant !

Top 7 safaris

Le parc a créé en 1973 est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre de vestiges des écosystèmes naturels de la région du Teraï. Couvrant une surface de 932 km² au pied de l’Himalaya, le parc qui se compose de plusieurs habitats naturels différents (falaises abruptes, vastes prairies ondulantes et plaines alluviales, étendues marécageuses et forêts à sal…) est un vivier géant de plantes et d’animaux sauvages tous aussi captivants les uns que les autres… Et la densité floristique et faunistique du Chitwan National Park peut réellement être qualifiée de grandiose, compte tenu de sa superficie, plutôt contenue par rapport à d’autres parcs du pays comme. Les animaux-vedettes de cet espace protégé étant le tigre royal du Bengale et le rhinocéros indien ou rhinocéros unicornis, de son nom scientifique (en grand danger d’extinction). Mais on y rencontre aussi régulièrement des léopards et des espèces menacées comme l’ours lippu et le gayal (bovidé).

Par ailleurs, l’échange culturel n’est pas exclu lors de votre safari au parc Chitwan, puisque le site abrite deux édifices religieux de grande importance : Bikram baba à Kasara et l’ashram de Balmiki à Tribeni, et Chitwan est également le territoire des Tharu, une communauté autochtone dont les rites et pratiques culturels ne peuvent que vous émerveiller !

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :