Je suis parti en septembre 2014 en Harley Davidson aux USA. Une fois notre itinéraire tracé sur la grande carte de l’Ouest, la silhouette de ce petit chien bien connu du monde de la BD apparaissait, nous avons donc baptisé notre road-trip Milou aux USA. Nous sommes partis à quatre, deux couples et avons loué deux Harley Davidson Electra. Nous avons roulé 27 jours sans pause en faisant une boucle de 9300 kms au départ de Los Angeles.

Laurent Pernelle en roadtrip moto Harley aux Etats-Unis

Première étape : préparation du road book

Je voulais organiser mon voyage moi-même, car je suis du genre « fouineur persistant »! J’ai préparé mon road book (enfin, à quatre mains avec mon pote) ce qui me permettait déjà de voyager six mois avant de partir. Ce qui m’a manqué c’est peut être un expert qui analyse mon road book et me dise « attention, si tu passes par-là, ne rate pas ça, c’est juste génial et ce serait dommage de le manquer ».

Le grand ouest américain est une destination mythique et j’avais déjà fait un petit road trip de 12 jours autour des réserves d’indiens dans l’Arizona. Notre ambition cette fois-ci, était d’aller beaucoup plus loin, beaucoup plus au nord et beaucoup plus à l’est. Car si ces grandes réserves indiennes sont formidables, il n’y a pas que cela et pour le rouleur que je suis, il me fallait du lourd 🙂

Laurent Pernelle en roadtrip moto Harley aux Etats-Unis

Nos grandes étapes ont éte Yosemite – Lac Tahoe – Salt Lake City – Yellowstone – Devil Tower – Mont Rushmore et Custer Park – Rocky Montain Colorado – Frisco – Durango – Monument Valley – Arches – Canyonlands – Goosenecks – Kanab – Boulder City – Kingman – Palm Spring – Los Angeles. Rouler est une vraie drogue pour moi et ces grands espaces sont propices à rouler, rouler, rouler !

Les routes des Etats-Unis vous laissent des souvenirs mémorables

Un souvenir de ride me procure encore une grosse émotion c’était sur la « Trail of the Ancients » qui grimpe dans le Moki Dugway sur une distance de 3 miles sans asphalte. Avec une bmw GS, ce passage ne serait certainement pas resté en mémoire, mais faites-le avec une Harley Davidson Electra, en duo avec le plein de bagages, je vous assure, vous vous en souviendrez ! Ca grimpe dur, on ne distingue même pas la route et il est impossible de s’arrêter. Ma seule crainte, au-delà de la chute, était de caler. Malgré la difficulté l’émotion a transformé cette route cauchemardesque en bon souvenir.

Note de Planet Ride : pour tout savoir sur l’histoire de la plus mythique des routes des USA, lisez l’article : Route 66 : son histoire.

Laurent Pernelle en roadtrip moto Harley aux Etats-Unis

Les rues de San Francisco : l’adrénaline du dénivelé

J’ai un souvenir tout aussi marquant, à San Francisco en 2010. Toujours en duo, je m’attaque aux rues inclinées en direction de la très connue Lombard Street. A l’assaut de la première rue en pente à 30 % d’inclinaison, je suis une golf devant moi. Au sommet, le plat pour s’arrêter au stop est si petit que je me suis trouvé dans l’obligation de rester dans la pente. Et là, le corps totalement penché en avant, les deux freins bloqués, ma moto, glisse dans la pente en arrière. Je ne vous fais pas un dessin, j’ai eu une peur incroyable que je n’ai su extérioriser qu’en hurlant à femme « descends ! Saute de la moto ! Je n’arrive plus à la retenir, on va faire 200 mètres de glissade et flinguer la bécane de location ». Finalement la voiture a démarré et j’ai matraqué l’embrayage comme jamais (j’ai honte) et j’ai pu sauver les meubles et me hisser sur le plat au stop.

Laurent Pernelle en roadtrip moto Harley aux Etats-Unis

La moto : un vrai vecteur de curiosité

Le mieux en road-trip moto c’est la découverte des paysages mais aussi et surtout ces gens que tu rencontres au fil de tes voyages. Pour cela, la moto est un vrai vecteur de curiosité et de rassemblement.

Les 5 prochaines années j’ai prévu de faire la RN7 ancien tracé, mais aussi l’Afrique du Sud, sans doute quelques virées en Europe mais surtout, un rêve à réaliser par-dessus tout, la route 40 en Argentine.

 

Et pour consulter tous les voyages à moto aux USA, nous vous invitons à nous rendre sur notre site. En effet, les possibilités de voyages aux USA sont nombreuses et notre Partenaire Spécialiste USA Planet Ride Marcel vous répond en 48h.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :

Une réponse à  Laurent en Harley aux USA, rouler est une drogue

  1. Thomas F

    2015-04-10T18:21:31+00:00

    Exceptionnel voyage; merci Laurent pour ce témoignage qui donne envie d’y goûter, à cette drogue !

    Répondre

Laisser un avis