Après avoir connu ses heures de gloires dans les années 70, l’auto-stop a quasiment disparu de nos routes. Pourtant cela reste une expérience exceptionnelle et riche en rebondissement qu’il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie…

Pour vous convaincre, Planet Ride vous propose le témoignage d’un grand amateur d’auto-stop !

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

« Comme beaucoup, le souvenir que j’ai de ma première expérience en auto-stop est davantage la rouste que j’ai pris par ma mère quand elle l’a appris que le modèle de la voiture. J’ai fini par attendre ma majorité pour repartir sur les routes avec le pouce en l’air. De la France à l’Australie en passant par la Bolivie, l’auto-stop est le meilleur moyen de transport pour voyager ! »

Les rencontres

« La première difficulté quand on démarre un road-trip en stop est de faire confiance à des inconnus. On peut rarement choisir son conducteur selon ses goûts et ses envies. Pour les plus expérimentés, le défi peut être de vouloir être pris en stop par un véhicule particulier (Avion, bateau, camping-car, side car, moto…). C’est une manière de choisir son inconnu. Les rencontres peuvent vous mener à des prolongations de voyage que vous n’auriez pas imaginé. De l’éleveur de bovins qui vous invite dans sa ferme familiale près d’Aurillac au jeune jongleur qui vous propose de dîner et dormir chez lui dans le centre ville de Rodez, les rencontres hors du commun ne manquent pas !

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

Une fois alors que je parcourais la Bolivie avec un ami, c’est un chauffeur de taxi qui décide de nous prendre avec lui gratuitement dans le centre de Sucre. Après un après-midi génial passé ensemble, Bernardino, notre chauffeur, décide de nous suivre dans notre périple jusqu’au désert de sel à Uyuni !  À plus de 500 km de l’endroit où nous l’avions rencontré ! Bolivien de naissance, Bernardino n’avait jamais eu l’occasion d’aller voir ce désert. Après un coup de fil passé à sa femme afin d’obtenir sa permission, nous voilà parti pour l’un des plus beaux endroits au monde ! Un moment exceptionnel qui nous aura permis de prendre le volant dans le désert, chose rare pour un touriste. Le conducteur qui décide de prendre un auto-stoppeur est très souvent exceptionnellement généreux. »

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

Inscription Newsletter Planet Ride

 

La route et les paysages

« Durant les voyages en auto-stop la route empruntée est un élément primordial. Alors que d’habitude vous n’y prêtez presque pas attention, en stop vous n’avez pas vraiment le choix. Il est impératif de bien suivre tous les panneaux se trouvant sur votre chemin, histoire de savoir quelle direction vous êtes en train de prendre, ça peut toujours servir… De la station service au péage, il faudra être attentif à tous les endroits qui vous permettront d’enchaîner votre road-trip en auto-stop, ce sont des lieux stratégiques ! Si vous êtes déposés à un péage, je vous conseille les petits spectacles de rues afin d’attirer le regard des conducteurs qui sont, la plupart du temps, contents de se déstresser devant vos pitreries après une attente pénible. (Tout en restant prudent bien sûr !).

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

Si vous vous retrouvez coincé à la station service, nouez des liens d’amitiés avec le responsable de la station qui est la plupart du temps très charmant. N’ayez pas peur d’aller aborder les conducteurs une fois sortie de leur véhicule sans toutefois les effrayer, ça va de soi. Une base de politesse assaisonnée d’humour et d’audace vous permettra de trouver une voiture dans le ¼ d’heure suivant, parole d’auto-stoppeur ! Bien entendu l’autoroute n’est pas l’unique solution en auto-stop. N’hésitez surtout pas à la quitter si vous cherchez à découvrir des petits coins de paradis. Privilégiez l’autoroute si vous cherchez à faire du kilomètre et plutôt les petites routes départementales si vous recherchez le dépaysement. Le stop hors des grands axes routiers est le meilleur moyen de partir à la rencontre des habitants du coin, qui se feront un plaisir, j’en suis sûr, de vous faire découvrir les secrets de leur régions ! »

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

Inscription Newsletter Planet Ride

 

Les expériences inattendues

« Le road-trip en auto-stop c’est quasi tout le temps une histoire qui se termine bien. L’attente peut parfois être très longue sur les bords d’une route mais il faut prendre son mal en patience. Une seule voiture peut suffire pour vous redonner le moral. Je me souviens encore d’un périple sur la côte Est Australienne où j’avais fini par attendre, avec mon binôme, pas moins de 8 heures sans qu’aucune voiture décide de bien vouloir nous prendre. Alors que nous étions à deux doigts d’abandonner c’est un van géant qui se gare sur le bas côté et nous prend finalement !

 

planet ride pourquoi partir auto stop

 

À bord de ce van, nous avons fait la connaissance d’un couple d’australiens qui faisaient le tour de leur pays indéfiniment. Ils nous ont finalement accueillis pendant près de 3 jours à bord de leur maison sur roues. Nous étions à la bonne place et avec les bonnes personnes pour apprécier les différents paysages que l’Australie réserve, tout en sirotant la vodka maison de nos désormais amis Denise et Mark. Il est aussi possible d’avoir de réelles mésaventures en auto-stop, comme partout ! Je touche du bois mais après près de 10 000 km en stop à travers le monde je n’ai jamais fait de mauvaises rencontres au point d’arrêter. Le meilleur moyen pour éviter les rencontres désagréables est de se fier à son instinct. C’est sans aucun doute votre meilleur allié lors de votre périple.

Alors, motivés ? Sortez vos pouces et partez à l’aventure ! »

 

– Robin Aïche pour Planet Ride

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :

3 réponses à  Pourquoi partir en road-trip en auto-stop ?

  1. Capitaine Rémi

    2016-08-26T11:10:00+00:00

    Je retiendrais cette phrase car ayant également parcouru des milliers de kilomètres en stop, je ne peux qu’être d’accord : « Le conducteur qui décide de prendre un auto-stoppeur est très souvent exceptionnellement généreux. »

    Répondre
  2. Anick-Marie

    2016-06-17T15:15:16+00:00

    Bonjour !
    De qui est ce témoignage ? C’est anonyme ? Pourtant c’est bien écrit…

    Répondre
    • Odon C.

      2016-06-17T17:58:03+00:00

      Bonjour Anick-Marie,

      Merci pour votre commentaire. En effet, petit oubli, nous avions omis de mentionner le rédacteur en fin d’article. Problème réglé !

      Très bonne journée et à bientôt sur les routes 🙂

      Répondre

Laisser un avis