Le Col de Turini, situé à 1607 mètres d’altitude dans les Alpes maritimes, est un col de montagne qui relie Lantosque à Sospel. Ce col est connu des amateurs de sports automobile car il est emprunté, à chaque édition ou presque, par le rallye de Monte-Carlo ! Les pilotes montent généralement par Sospel, avant de finir la course vers Bollène-Vésubie. La spéciale du Turini est un vrai symbole, forgé au fil des années, pour ce sport à la fois dangereux et spectaculaire qu’est le rallye. Le Tour de France, notoire compétition de cyclisme, a également emprunté le col de Turini à plusieurs reprises ! Les nombreux lacets en épingle à cheveux de ce col sont donc réputés, d’autant plus qu’ils offrent des panoramas magnifiques sur la mer Méditerranée !

col du turini

Si vous décidez de passer ce col de la même façon que les pilotes du Rallye de Monte-Carlo (en partant depuis Sospel) l’ascension dure environ vingt-cinq kilomètres. Les dix premiers kilomètres de cette route étroite relient Sospel à la chapelle de Notre-Dame de la Menour, en passant par les gorges de Piaon, la série de lacets serpentant entre parois et mur de pierres ! Après cette première portion de route avec un dénivelé de cinq pourcents en moyenne, vous arrivez donc à la fameuse chapelle de Notre-Dame de la Menour, puis vous rejoignez le charmant et pittoresque village de Moulinet après deux kilomètres de portion plane.

col du turini

De là, l’ascension reprend avec des dénivelés atteignant les sept à huit pourcents ! Cette partie de la route est ombragée grâce à des feuillus au début, puis grâce à une grande forêt de conifères. Ce versant est plus long, mais plus facile à passer que le versant ouest. Vous pouvez choisir trois cols différents pour atteindre le col de Turini, chacun offrant des paysages différents : le col de l’Escarène (le principal), le col de Braus, ou le col de Saint-Roch. Toutes les routes se rejoignent à Peïra-Cava pour les derniers kilomètres, plutôt roulants, avant de rejoindre le sommet.

col du turini

Vous arrivez enfin au col de Turini ! De là vous pouvez encore continuer à monter en empruntant le circuit de l’Authion passant par la petite station du Camp d’Argent et par la Baisse de Tueis, un monument aux morts commémorant la prise de ce dernier point tenu par les Allemands en 1945.

Vous rejoignez ensuite une boucle passant par le lieu-dit de la Vacherie de Cabanes Vieilles, puis par la Redoute des Trois Communes, point culminant de l’Authion à plus de 2000 mètres d’altitude. Plus vous avancez sur la route, plus son revêtement, jusqu’ici bon, se dégrade. De plus, la route devient de plus en plus étroite et fini à sens unique ! Le circuit rejoint ensuite la Baisse de Tueis où vous pouvez entamer la descente du col de Turini.

col du turini

Toujours pour suivre le parcours du rallye de Monte-Carlo, vous commencez la descente du versant ouest. C’est le versant le plus pentu ! Vous traversez d’abord le hameau du Prad’Alart avant de rejoindre la forêt de conifères que vous aviez quittée sur le versant sud-ouest. Vous arrivez ensuite à une série de lacets impressionnants vus d’en haut, cramponnez-vous !

Si vous êtes sujet au mal des transports ou aux vertiges, vous devriez peut-être monter par le versant ouest, plus abrupte, et descendre par le versant sud-ouest, plus long mais plus facile. Vous rejoignez ensuite un court tunnel, avant de reprendre la descente abrupte pour rejoindre le village de la Bollène-Vésubie. De là, la descente devient plus tranquille jusqu’au pont enjambant la Vésubie et vous ramenant à la route D2565 deux kilomètres plus loin.

col du turini

Vous pouvez rejoindre Sospel par Nice via l’autoroute A8. Pour rejoindre la Bollène-Vésubie par Nice aussi, vous passez dans la vallée du Var.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :