Évasion, paysages hors du commun, curiosités naturelles, créatures atypiques, légendes du bout du monde, traditions séculaires et bien entendu, montée d’adrénaline et sensations de conduite… Du Grand Nord canadien aux immensités blanches de la  Laponie, les découvertes et les plaisirs que vous réserve une aventure en motoneige sont tout simplement incomparables !

Même si vous n’avez jamais touché un guidon de votre vie, ce sera aussi l’occasion idéale de vous initier à une activité qui mêle jovialement nouvelles expériences et immersion en terre d’aventures. Parmi les sept merveilles qu’on ne fait qu’en scooter des neiges, laquelle vous tente le plus ?

7 –  La chasse aux aurores boréales

aurores borales motoneige canada

 

Si vous voulez être témoin d’un spectacle vraiment exceptionnel, le seul conseil qu’on puisse vous donner c’est partir à la conquête des territoires polaires en motoneige pour voir une authentique aurore boréale. Vous en avez sûrement entendu parlé de ces valses célestes hautes en couleurs qui se produisent dans les régions proches des pôles magnétiques terrestres.

Les aurores boréales ou aurores polaires sont un enchantement : la nuit paisible s’embrase soudainement de voiles nébuleux teintés de vert, de bleu, de jaune, de rouge ou encore de violet, créant un ballet lumineux si fascinant qu’on les assimile inévitablement à de la magie. Pourtant, il s’agit d’une manifestation naturelle, scientifiquement explicable. Ces nuées de lumière colorée se créent tout simplement lorsque les particules solaires, attirées par le champ magnétique des pôles, entrent en collision avec l’oxygène et l’azote contenus dans l’atmosphère terrestre. Toujours est-il que ces spectacles d’une rare beauté sont l’une des principales raisons de partir pour un voyage à motoneige en Laponie ou un raid skidoo au Canada.

La saison hivernale où les nuits sont plus longues, et plus particulièrement la période comprise entre les équinoxes (21 septembre au 21 mars) est la plus propice à l’observation, à condition que le ciel soit dégagé et que la vue soit exempte de toute pollution lumineuse.

Aussi bien dans sa partie norvégienne (Finnmark) et suédoise (Aurora Sky Station dans le Parc National d’Abisko) que finlandaise (Urho Kekkonen National Park et toute la région d’Ivalo), la Laponie concentre un nombre incroyable de spots d’observation d’aurores boréales que vous pourrez visiter au cours d’un raid motoneige en Laponie. Le Grand Nord blanc compte également d’excellents points d’observation d’aurores polaires, pour ne citer que la « terre du soleil de minuit », Whitehorse dans le Yukon, la charmante ville de Yellowknife, aux confins du cercle arctique, sans oublier le parc de Wood Buffalo en Alberta. Autant de sites auxquels vous accéderez facilement en optant pour une expédition en motoneige au Canada !

 

6 –  La pêche blanche sur lacs gelés

peche blanche

 

S’il doit y avoir une féerie incontournable dont il faut absolument être témoin une fois dans sa vie, il s’agit bien de la pêche blanche. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’une cueillette collective de fruits, d’autant que la récolte des pêches au Canada ne débute qu’en été…

La pêche blanche désigne la pêche sur ou plutôt sous glace. Elle se pratique donc en hiver, lorsque les paysages enfilent leurs manteaux blancs et que la surface des lacs, mais aussi les cours d’eau se couvrent de givre et durcissent à cause du gel. Car contrairement à ce qu’on pourrait croire, même si un énorme la glace s’est formée à la surface, la vie aquatique ne s’arrête pas pour autant. D’ailleurs, il n’est pas rare d’apercevoir des poissons nageant nonchalamment, sous la couche de glace transparente. Véritable institution au Québec, la pêche blanche est un loisir ludique et culturel qui fait appel à des techniques héritées des traditions séculaires amérindiennes.

Vous pourrez vous initier à la pêche blanche au cours d’une aventure en motoneige Canada qui vous plonge dans les immensités des Laurentides, du Saguenay ou encore de Sainte-Anne-de-la-Pérade… Après avoir appris à percer la glace à coups de tarière et à manier la ligne à brimbale, qui sait, vous pourrez peut-être vous mesurer aux pêcheurs les plus habiles dans l’un des nombreux concours de pêche blanche organisés à travers la province !

 

 

 

 

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez peut être :

Laisser un avis